Les règles pour gagner gros avec peu d’effort

Les lois suivantes vous permettront de générer des profits sur n’importe quoi, tant au niveau personnel que professionnel, et en fait, à tous les niveaux auxquels vous pouvez penser.

Les lois sont en réalité des « cadres de pensée » et reposent sur l’hypothèse que la logique et l’intelligence (ou la sagesse) sont deux choses différentes. La logique est beaucoup plus importante et aussi plus facile à réaliser. La logique est fondamentalement une façon de penser.

En fait, le lien entre sagesse et profit n’est pas si fort, il y a des gens très intelligents qui ne savent pas gagner (de l’argent ou du profit personnel). Parce qu’ils ne comprennent pas que pour gagner, il faut penser et se concentrer sur le profit ! C’est pour cela que les lois ont été créées. Ces règles se sont dessinées pour moi au fil des années sans vraiment les définir. Mais désormais, ils sont définis et mis à votre disposition pour maximiser votre profit.

Si vous en profitez, c’est mon profit.

La première loi – « La loi du profit ! »

La loi du profit vous aidera à vous concentrer sur ce qui est important. Je soulignerai que le profit ne doit pas nécessairement être financier, mais peut l’être dans n’importe quel domaine qui est important pour vous. Lorsque vous êtes concentré, les chances de réussir augmentent, car toute l’attention est concentrée sur l’objectif.

Dans un premier temps, il est important de comprendre honnêtement ce qui est important pour vous, puis – concentrez-vous sur la réflexion – qu’est-ce qui favorisera votre profit ? D’ailleurs, le bénévolat dans la communauté peut également générer des profits, il est donc normal de penser dans un sens rentable : quel est mon profit d’une communauté prospère et comment puis-je créer une telle communauté qui générera ce profit pour moi et pour la communauté ?

Des acteurs sous stéroïdes

« Est-ce que je tire un profit de l’action que je vais entreprendre et quel est le risque ? »

C’est la question que vous devriez toujours vous poser. Oui, cela signifie être intéressé. super intéressé.

Par exemple, un ami m’a demandé si je devais étudier pour devenir pilote de ligne ou infirmière ? Les études d’infirmière sont bon marché. Les études de vol coûteront trois fois pendant trois ans. Mais la compensation salariale sera le double de celle des infirmières. Je lui ai répondu que ça valait clairement la peine d’investir un peu plus d’argent dans les études. Trois ans pour apprendre à devenir pilote, puis quarante ans pour gagner le double sans aucun risque. Vous pouvez comprendre la logique de ce calcul : la prise en compte des frais de scolarité dans ce cas n’a pas d’importance car le bénéfice économique est ensuite double. En trente ans de travail, son bénéfice dépassera le million de dollars. Un peu de libre pensée a changé sa vie !

La libre pensée est une vision pratique de la vie. Si vous avez pris une décision qui ne rapporte aucun profit, ce n’est pas une véritable libre pensée.

Je n’ai pas échoué, j’ai échoué.

Que faire en cas d’échec, de rejet ou d’obstacles sur la route ? Gagnez grâce à eux !

Prenez deux personnes qui ont vécu le même échec : l’une sera super motivée pour surmonter l’obstacle, et l’autre s’effondrera et abandonnera. J’estime que la répartition de la population est à 10 % du premier type et à 90 % du deuxième type. Cela n’a rien à voir avec la sagesse, mais seulement avec la façon dont la personne a géré un tel événement. Les statistiques montrent que les personnes les plus performantes au monde savent construire et se motivent face aux échecs, aux rejets et aux autres difficultés rencontrées en cours de route. Comment tu fais ça? Voici cinq principes qui vous aideront à transformer l’échec en profit :

  • L’échec est une bonne chose. Cela indique une expérience. La recherche constante d’opportunités améliore et entraîne vos capacités même si le chemin est semé d’échecs et de rejets. Le rejet, l’échec ou d’autres difficultés peuvent également être positifs sur votre chemin de vie – si vous savez les utiliser pour générer de la motivation pour progresser.
  • Cependant, face à ce type d’événement – il faut savoir prendre un instant de recul, reconsidérer les choses et prendre une décision éclairée – abandonner et passer à autre chose ou « attaquer » à nouveau.
  • Le retrait d’un instant permet une certaine distance et une prise de décision qui n’est pas influencée par l’émotion.
  • Si vous décidez d’attaquer à nouveau, il est important de quitter l’événement avec de nouvelles informations ou une référence à une source qui vous fera passer d’un état d’échec à un état d’apprentissage par l’expérience…
  • En fin de compte, il est important de se rappeler que si vous échouez dans quelque chose, cela ne signifie rien pour vous ou pour vous. Vous n’êtes pas l’échec.
  • Lisez le livre Preuve de rejet de Jia Jiang.

De la colère, de la jalousie et de la vengeance au profit, comment ai-je neutralisé l’émotion et la transformer en profit ?

Dans la société de backgammon que nous avons fondée au début des années 2000, il y avait de sérieux désaccords entre moi, les investisseurs et le PDG. Nous sommes arrivés au point où ils étaient contre tout ce que je disais ou voulais. Au fil du temps, ils m’ont acheté certaines de mes actions, mais un jour, alors que je conduisais la voiture avec l’un des investisseurs, il m’a dit avec dédain : « Si tu veux partir, nous te paierons un million de dollars pour actions qu’il vous reste. » « Fermé », lui répondis-je en lui tendant la main. Les investisseurs m’ont racheté le reste de mes actions et ont organisé une grande fête à l’occasion de mon départ définitif de l’entreprise. Bien entendu, dans cette transaction de vente finale, j’ai également inclus les partenaires qui m’étaient fidèles, Elad et Gal. Quelques années plus tard, nous avons fondé ensemble Plus500. J’ai canalisé la colère et le désir de me venger de l’arrogance des investisseurs en créant Plus500. Les investisseurs ont d’ailleurs fermé l’entreprise après quelques années.

Ce n’est qu’un exemple, mais au fil des années, j’ai canalisé des sentiments de colère, même contre des personnes spécifiques, dans un but lucratif. Je ne me suis pas « vengé » sans en tirer profit. Je ne suis pas fort en sentiments de jalousie, mais beaucoup s’y spécialisent. Je suggère d’avancer et de se concentrer sur le profit, et la plupart du temps, le profit réside dans le fait d’avancer et de gagner sans vengeance, ni moquerie ni envie.

Abandonnez ou jamais

Savoir quand abandonner et quand « ne jamais abandonner » est une capacité d’équilibre essentielle pour réussir dans les affaires, les relations et la vie en général, la nutrition, le sport, les amitiés et plus encore.

Abandonner, c’est un peu comme vendre, il nous est difficile de vendre à cause du biais de propriété, lorsque nous possédons un objet ou une idée nous lui attribuons une valeur supérieure à sa vraie valeur. Il nous est donc difficile d’abandonner.

Abandonner s’accompagne de réflexions sur ce qui se passerait si… si je perdais plus, si je ne trouvais pas quelque chose de mieux, si je prenais une mauvaise décision. Parfois, l’équilibre sera dû à l’intuition et parfois à une froide considération des avantages et des intérêts. les inconvénients. Chacun doit trouver le moyen d’équilibrer sa vie en sachant que le profit est d’une grande importance.

Exemples de profits énormes avec peu d’effort mental

Quelques exemples de rentabilité dans différents sujets lors de l’exercice de la libre pensée :

  • « Mieux vaut une petite maison qu’un grand terrain » ;
  • « La technologie n’améliore pas la qualité de vie » ;
  • « Rares sont ceux qui changent d’avis même s’il est bon de changer d’avis » ;
  • « respirer par le nez jour et nuit » ;
  • « Investissez uniquement dans les ETF pendant de nombreuses années » ;
  • « Un procès devant un tribunal devrait durer une semaine et non des années » ;
  •  » Que dois-je faire pour augmenter mes chances de gagner de l’argent ?  » (réponse dans la règle suivante) ;
  • « Chacun a un domaine dans lequel il peut gagner » ;
  • « L’alimentation affecte tous les domaines de notre vie et nous ne mangeons pas bien » ;
  • « Le lait de vache ne convient pas à l’homme, le lait de chèvre oui. »

La deuxième loi – la « Loi du Singe »

Le modèle précédent de l’homme était un singe

Il y a 7 millions d’années, nos ancêtres se sont séparés pour la première fois de leurs ancêtres chimpanzés modernes, nos proches. Les premiers singes ont progressivement commencé à marcher debout. Cette caractéristique nous distingue des autres singes et est probablement apparue il y a environ 6 millions d’années.

Il y a environ 4 millions d’années, un groupe appelé Australopithèques est apparu. Ils étaient petits, la taille de leur cerveau était à peu près de la même taille que celle des chimpanzés modernes, mais leurs dents et leurs mâchoires ressemblaient davantage aux nôtres.

Il y a environ 2,5 millions d’années, la première preuve de l’utilisation d’outils a été découverte par Homo habilis, qui possédait déjà un cerveau nettement plus gros que celui des Australopithèques.

L’Homo erectus est apparu il y a environ 1,9 million d’années. Ils furent les premiers hominidés à quitter l’Afrique et furent capables de contrôler le feu.

Il y a 500 000 ans, nous avons découvert Homo Heidelbergensis. Ces premiers humains avaient un gros cerveau et ont peut-être été les premiers à vivre dans des groupes sociaux complexes, à enterrer leurs morts et à chasser de gros animaux.

Les Néandertaliens sont issus de l’Homo heidelbergensis il y a environ 400 000 ans et vivaient en Europe et en Asie.

Notre espèce, Homo sapiens, est apparue en Afrique il y a environ 300 000 ans. Nous avons été les premiers à utiliser le langage, à créer des œuvres d’art et à développer des outils avancés. Il y a environ 70 000 ans, nous avons commencé à parcourir le globe, remplaçant finalement toutes les autres espèces humaines.

Enfin, il y a environ 10 000 ans, Homo sapiens a commencé à créer des établissements permanents et à développer l’agriculture, ce qui a marqué le début de la civilisation humaine telle que nous la connaissons.

À qui incombe la charge de la preuve ?

Il existe une loi critique qu’il vaut la peine de comprendre – nous l’appelons la « loi de la charge de la preuve » – la probabilité qu’une substance, une forme de substance ou un comportement auquel les humains n’ont pas été exposés depuis des dizaines de milliers d’années et soient Actuellement, exposer une personne à – ce sera bon pour les humains – est nul. Très probablement, c’est nocif. La charge de la preuve incombe à celui qui ajoute une nouvelle substance à une personne, comme des aliments génétiquement modifiés, des huiles végétales, du CBD, de la marijuana et diverses drogues, des smoothies, du blé génétiquement modifié, du sucre propre, du sel, des ingrédients du sodium-bla- blabla du dentifrice, divers aliments frits, tous types de collations et des milliers d’autres exemples Il existe des substances présentes dans les aliments naturels et elles sont très problématiques pour nous, elles sont appelées lectines et à mon avis, leur effet est plus grand que ce que les gens imaginent car elles se trouvent dans des aliments associés à la santé – une conférence sur les lectines et ce qu’elles peut faire . Il y a aussi le revers de la loi : ce à quoi la personne a été exposée pendant des dizaines de milliers d’années est très probablement bon pour la personne : le soleil, la viande, le poisson, les fruits, etc.

La plupart de la viande, du poisson, des légumes et des fruits qui nous sont vendus aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’avant. Vous pouvez vous rapprocher de ce qu’ils ont mangé en mangeant des animaux qui mangent de l’herbe et non un mélange, qui poussent dans des pâturages et non en cage, ainsi que des poissons capturés dans la nature qui n’ont pas grandi dans des étangs et ont reçu une nourriture qui ne leur convient pas. Par exemple, nous sommes construits pour le poisson grillé parce que depuis 700 mille ans l’homme en mange : Un site pour la cuisson du poisson – anciennes preuves de la cuisine à Gesher B’not Ya’akov .

De nouveaux matériaux qui y entrent

Les substances non naturelles auxquelles nous sommes exposés : arômes, dentifrices, produits de nettoyage, crèmes pour le visage, parfums, assouplissants textiles, produits capillaires, maquillage de toutes formes, pesticides, engrais, etc. Il est difficile de prédire comment ces substances affectent notre santé, mais selon la « loi du singe », il est fort probable qu’elles nous nuisent d’une manière à laquelle nous n’avions pas pensé. Un petit exemple : les dentifrices contiennent des substances qui peuvent provoquer de graves douleurs à l’estomac – l’effet sera différent pour chaque personne.

Les détergents et autres substances artificielles que la plupart d’entre vous utilisez (pastilles pour lave-vaisselle, nettoyants pour sols et agents de blanchiment, pesticides, etc.) se retrouvent dans les aliments que vous consommez. La consommation de ces substances se paie en santé.

L’usine artificielle

L’évolution est la méthode la plus merveilleuse que j’ai rencontrée, et à moins que vous ne proposiez une autre méthode, vous la ferez probablement aussi. Elle nous a créés ainsi que toute la flore et la faune, et non, cela ne contredit pas la croyance. Si vous êtes des gens de foi, c’est probablement la manière de créer une personne. Si vous voulez en savoir plus sur Subaru, rendez-vous à l’usine Subaru, c’est ainsi que vous en apprendrez le plus sur cette voiture. Tout comme l’homme, Homo sapiens, nous avons la possibilité de voir l’usine qui nous a produits au cours des 3,5 milliards d’années à partir de la première cellule et 200 millions d’années à partir du premier mammifère. Cette plante est une évolution. Par conséquent, nous devrions donner à l’évolution un poids énorme dans nos pensées, elle générera un profit infini pour nous car l’évolution bat n’importe quel scientifique ou chercheur en laboratoire, un nouveau médicament ou simplement une application. Elle peut vous expliquer ce que vous devriez manger, comment conduire, avec qui communiquer et comment étudier et de quoi rêver pour gagner une belle vie. Ce profit empêchera les gens de vous bluffer avec de soi-disant faits.

Choisissez donc de vous comporter comme les anciens humains se comportaient dans la nature, dans la mesure du possible, et copiez et améliorez uniquement. Pourquoi copier ? À bien des égards, ils étaient plus heureux et en meilleure santé que nous. Je ne suis pas du tout sûr qu’un bureau soit mieux que chasser ou simplement s’amuser dans la nature.

Notre corps et notre esprit se sont adaptés et adaptés à ce mode de vie ! Essayer de vaincre la nature avec la technologie, les médicaments, les magiciens, les pommades, les herbes miracles, le savoir-faire et les jus, est généralement voué à l’échec.

La loi qui explique une belle vie

Une étude de Harvard a montré que nos « relations » sont le facteur le plus influent sur notre santé, plus que le tabac et que l’argent. C’est le premier indicateur de la qualité de vie.

Il y a 60 000 ans, lorsqu’un Homo sapiens a été oublié seul par un ruisseau et que toute la tribu était loin d’elle, l’évolution est celle qui a activé la réponse nerveuse en elle et a provoqué l’envoi de signaux chimiques dans son corps qui l’aideraient à survivre. . Elle était stressée et triste, se réveillait plusieurs fois la nuit par peur des prédateurs et était sous pression pour retourner dans sa tribu. Ces signaux sont bons pendant un jour ou deux, mais lorsque vous ressentez les mêmes sentiments de survie pendant une longue période, on parle de « fléau de la modernisation ». Nous ne sommes pas censés être stressés pendant de longues périodes. La raison en est une inadéquation entre la façon dont nous avons été construits pour vivre et la façon dont nous vivons aujourd’hui, les symptômes étant la tristesse et la solitude. Notez que la « loi de l’homme primitif » a résolu la cause sans entrer dans le mécanisme biologique de ce qui cause un stress continu à notre corps, mais avec l’aide de la recherche de Harvard et d’un peu d’anthropologie, nous sommes arrivés à une conclusion importante pour un énorme profit. – cela vaut la peine d’entretenir et de cultiver des relations pour un énorme bénéfice sur notre qualité de vie. Quand il y a du monde autour de nous, c’est dur, plus dur d’être triste.

Dans la « Loi de localisation », il existe un excellent moyen d’entretenir et d’entretenir des relations.

Qui a conçu la nature ?

Celui qui a « conçu » la nature n’a pas voulu donner à l’homme la possibilité de la surpasser.

Lorsque vous voyez un problème de santé et que vous vous demandez s’il s’agit de gènes ou de l’environnement, il s’agit très probablement de l’environnement, c’est-à-dire de l’alimentation. Notre comportement ou notre mode de vie ne correspond pas à la façon dont nous avons été construits.

De cette loi nous arrivons à la conclusion que nous sommes adaptés à manger : de la viande, du poisson, du pain au levain, des produits laitiers caillés de chèvre et des fruits mûrs. Plus d’informations à ce sujet dans la section Alimentation gratuite . À partir de cette loi, il est possible de comprendre comment nous devrions marcher, nous asseoir, courir, soulever des poids et dormir, comme le veut l’évolution. Vous lirez cela dans ma vie quotidienne . Cette loi, associée à la libre pensée, résout le problème du corps et de l’esprit, ce qui vous apportera un profit presque infini par rapport aux méthodes non évolutives comme les médicaments et les interventions chirurgicales.

Est-ce les gènes ou l’environnement ?

Lorsqu’on se demande si ce sont les gènes ou l’environnement, il vaut mieux parier que c’est l’environnement qui est responsable de la manière dont nous agissons et non les gènes. Dans le caractère et les caractéristiques physiques comme la taille ou la forme du visage, il s’agit souvent de gènes, mais dans d’autres domaines, il s’agit de l’environnement et de notre chemin de vie. En fin de compte, tout dépend de nous. Si votre cheville vous fait mal lorsque vous courez, ne blâmez pas vos gènes, c’est simplement quelque chose que vous faites mal.

Supprimer est évolutif

Dans les temps anciens, les traumatismes et les événements désagréables étaient réprimés et non approfondis comme ils le sont aujourd’hui dans la nouvelle psychologie. D’un point de vue évolutionniste, il semble logique que nous ayons été créés pour avancer et ne pas continuer à nous attarder sur le passé et à nous apitoyer sur notre sort. Parler du passé et se remémorer des événements difficiles est-il un conditionnement social ou qu’est-ce qui vaut vraiment la peine d’être fait ? Il semble logique qu’il soit préférable de réprimer et de ne pas fouiller dans le passé, mais seulement d’en tirer des leçons. Nous disposons d’un mécanisme naturel qui nous permet d’oublier le passé et d’avancer. Pour les femmes, cela fonctionne bien lors de l’accouchement.

Les joueurs de football et l’homme ancien

Le football est-il un bon jeu pour nous ? Pour arriver à la réponse, nous réfléchirons à l’évolution de l’homme. Nous n’avons pas reçu beaucoup de chocs et de chutes chaque jour depuis des années, nous n’avons donc pas été formés pour y faire face. En effet, les joueurs de football ont une incidence plus élevée de maladies de la tête telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la CTE. La vérité : lorsque je frappe un ballon de football, je me sens étourdi pendant quelques secondes. Nous ne sommes probablement pas construits pour utiliser notre tête comme amortisseur.

La troisième loi – « La 24 deuxième loi »

Vingt-quatre secondes, bouge

Chez Plus500, nous avions une règle entre les gars, nous l’appelions la règle des 24 secondes, l’idée était que ce qui peut être fait maintenant en 24 secondes est fait maintenant. Il aurait pu s’agir d’une conversation importante, d’une décision ou d’une embauche importante qui doit être clôturée. Ne reportez rien de ce qui peut être fait maintenant. Quand j’étais PDG, et les gens venaient me voir et me demandaient : « Quand puis-je vous parler ? » La réponse était presque toujours : « J’utilise la règle des 24 secondes, parle ! » , pas sur nous, pendant 24 heures. jours, mais le principe était clair. Et oui… je suis née impatiente.

Dans ma vie personnelle également, j’ai appris de ma mère, des petites ou des grandes choses qui peuvent être faites maintenant, des actions et non des reports. Quel est le gain ? Cela a un grand avantage pour terminer les tâches, les tâches que l’on commence ont beaucoup plus tendance à les terminer, quand on ne néglige pas les choses, elles se font et progressent. Et oui, je n’aime pas abandonner des tâches ou laisser quelque chose au milieu. Parfois, en discutant avec les gens, ils suggèrent toutes sortes d’idées, et je les mets déjà en œuvre en parlant.

La loi 24 n’est pas une loi simple, elle va à l’encontre de la tendance naturelle des gens à reporter les tâches, mais c’est l’une des lois les plus importantes dans la vie de la libre pensée. Ma femme et moi éduquons nos enfants de cette façon.

D’ailleurs, je rencontre beaucoup de gens qui ont vraiment réussi et qui, sans le savoir, appliquent constamment la « loi des 24 secondes ».

Pourquoi parler demain si vous pouvez maintenant ?

Également lors d’une conversation téléphonique, lorsqu’un candidat m’a appelé et m’a dit : « Il s’agit de mon travail chez Plus500, je voulais planifier une conversation avec vous, ma réponse a été, bien sûr, « Parlez !

C’est un outil avec lequel je travaille aussi dans ma vie personnelle, une petite ou une grande chose qui peut être fermée maintenant, je vais la fermer ou la démarrer maintenant, tout comme cette section, que je me suis rappelé de devoir ajouter. La règle des 24 secondes fonctionne !

Un ami qui a lu cette section m’a écrit : « Lorsque je vous ai rendu visite sur Plus500, il y avait une petite tâche à accomplir, et vous l’avez fait vous-même. Quand je vous ai demandé : pourquoi ne pas passer à quelqu’un d’autre ? Vous avez dit : « Vous connaissez la règle des 24 secondes ? Il me faudra plus de temps pour expliquer la tâche que pour la faire moi-même. Cela m’a vraiment marqué et je l’ai beaucoup utilisé par la suite, probablement des centaines de fois. Bref, la loi est importante pour la vie !!!’

Sauter à l’eau sans maillot de bain en 24 secondes

Oui, oui, là aussi je recherche le profit sans trop d’efforts.

Tout comme ceux qui sont sur la bonne voie et veulent savoir que nous sommes dans la bonne direction, c’est exactement ainsi que la question des 24 secondes va dans la bonne direction.

Pour vérifier des choses qui prennent parfois quelques mois, vous pouvez raccourcir le processus et simplement vérifier comme si vous aviez tout, histoire d’obtenir une réponse rapide si vous êtes sur la bonne voie ou non. C’est un gros profit avec peu d’effort, car vous vérifiez la direction sans trop investir. Toute ma vie je l’ai fait, c’est pour trouver une direction rapidement.

Disons que vous voulez devenir avocat, allez à une conférence à la faculté et voyez si cela vous convient.

Vous souhaitez vendre une boule miracle ? Créez un site Web comme si vous aviez les couilles et voyez s’il y a de l’intérêt. Vous souhaitez vérifier le marché de la vente et de l’achat de chaussures, ouvrir un groupe WhatsApp et vérifier s’il y a une demande. Parlez aux clients.

Chez Plus500, nous voulions tester si un système commercial vraiment stupide fonctionnerait ou non, alors au lieu de le développer, nous avons simplement construit un site qui prétend que nous l’avons déjà. Nous n’avions qu’un site internet et nous essayions de vérifier la réaction des gens, ils ne savent pas qu’il n’y a pas vraiment de système. Ce fut un échec lamentable. Ainsi, au lieu d’investir quelques mois dans le développement d’un système, nous n’avons investi que quelques heures dans le développement d’un site Web et avons reçu une réponse dans la direction. La réponse était « à la poubelle ».

J’ai proposé à mes enfants de vendre des bananes plantain cuites dans le moshav, et ils ont immédiatement commencé à planifier des montagnes et des collines, c’est probablement la nature humaine. Je leur ai dit : « Attendez, préparez d’abord des bananes plantain à la maison, installez une petite pancarte indiquant « Un plantain miracle d’Amérique du Sud – maintenant pour 15 shekels ! » et voyez si quelqu’un est intéressé.

J’espère donc que vous comprendrez à partir de cette carte qu’il vaut toujours la peine de vérifier si vous êtes sur la bonne voie. Même s’il faut bluffer un peu, à condition que cela ne blesse personne.

Le crocodile attend 24 jours

La patience est le nom du jeu, attendez que la proie arrive puis sautez dessus.

Il y attend parfois des semaines jusqu’à ce que la proie arrive, mais lorsque la proie arrive, il se jette dessus.

Les bonnes choses arrivent rarement, il faut donc être patient, très patient.

Les choses médiocres que vous obtenez tout le temps, vous devez apprendre à les filtrer.

Un bon exemple est celui des investissements : quelques fois par an, voire plusieurs années, il existe de bonnes opportunités d’investissement sur le marché des capitaux. Un autre exemple est celui de la mise en œuvre d’une idée : il est préférable d’attendre de se sentir en confiance pour ensuite la mettre en œuvre et ne pas se lancer dans la première idée.

Lors du choix d’une activité, il vaut mieux penser au long terme. Lorsque vous choisissez la bonne voie entre la paresse à long terme, vous devez résister à la paresse et opter pour le long terme. Par exemple, lire des livres théoriques écrits par des gens intelligents munis de reçus, c’est penser au long terme dans les loisirs.

Un beau cadre dans la tête « pour la loi des 24 secondes »

Ici vous pouvez lire ce qu’est un cadre .

Quand j’ai présenté la loi comme une idée, j’ai imaginé des choses effrayantes et difficiles qu’il ne veut pas toujours faire, et au lieu de les fuir et de les rejeter, j’ai imaginé que je les « attaquais ». Lorsque vous vous efforcez d’entrer en contact avec un problème ou avec une tâche commerciale ou d’ingénierie, vous faites le premier pas parfois si difficile : vous recevez une première information. Vous montrez au problème, aux gens autour de vous et surtout à vous-même, que vous n’avez pas peur et que vous pouvez résoudre le problème, et c’est la partie critique dans la recherche du contact qui est une sorte de loi des 24 secondes. C’est une déclaration : « Je suis là et je vais travailler là-dessus jusqu’à ce que le problème soit résolu. » Même lorsque quelqu’un vous demande quelque chose, signez-le avec « Terminé ».

Boum c’est ce que je veux

Dans les conversations avec moi, les gens sont souvent surpris par la franchise, par exemple : « Je veux que notre annonce apparaisse en haut du site pendant un an, nous vous paierons X », sans trop de discours ni de flatterie. La recherche du contact évite également de perdre du temps.

Parfois, je l’utilise aussi avec une certaine sophistication. Par exemple, lorsque je voulais joindre un certain PDG, j’envoyais un email dont le titre était : « C’est la 15ème fois que j’essaie de vous joindre », alors que c’était la première fois. Mais je voulais prendre contact. La difficulté est de ne pas offenser et de comprendre qui se tient devant vous, arrogant ou humble, quel est son intérêt.

Tu es le bulldozer

Elon Musk n’a pas seulement dormi par terre à l’usine Tesla, il savait que cela pousserait tout le monde à investir comme lui, c’est lui le bulldozer. J’ai travaillé chez Plus500 la première année depuis le couloir, je me sentais bien que tout le monde me croise et me voie.

Pour réaliser du profit, et quel que soit le domaine, il faut sentir le progrès.

Si vous étudiez pour un test de calcul, dans chaque question que vous résolvez, vous devriez ressentir des progrès, comme un bulldozer se déplaçant lentement, ressentir constamment des progrès. S’il n’y a pas de progrès, vous comprendrez ce qui freine le progrès.

Lorsque le projet sur lequel vous travaillez est bloqué, réagissez et comprenez ce qui ne fonctionne pas. Le temps ne fait pas avancer les choses. seulement vous

Lorsque nous avons développé le logiciel de backgammon, je voulais voir des progrès chaque jour sur le site internet, le serveur et tout ce qui touche à l’entreprise. Lorsqu’il n’y avait aucun progrès, j’allais vérifier ce qui le retenait. Bref, vous êtes le bulldozer, et seulement vous.

rangée pour inspection et « certification de mise à mort »

Quand j’étais au lycée, j’ai remarqué un phénomène intéressant : chaque fois que je vérifiais le test que j’avais passé, je trouvais toujours des erreurs. Lorsque tout le monde s’est levé et a remis le formulaire dès qu’il a terminé le test, j’ai passé quelques minutes de plus et vérifié toutes les réponses, c’est définitivement un petit effort pour un gros gain. En mathématiques et en physique, c’est relativement simple car il faut vérifier que le résultat correspond aux formules. J’aime utiliser l’expression militaire « certificat de mise à mort » pour faire valoir ce point. Disons que le test durait une heure et demie, j’ai passé encore 10 minutes à vérifier les réponses. Pour l’essentiel, ce test supplémentaire a augmenté mon score de 10 % et le temps qu’il a pris était négligeable. Venez avec moi 20 ans à l’avance, chez Plus500 et dans chaque entreprise dans laquelle j’ai travaillé, j’ai toujours tout vérifié.

S’ils me disaient qu’ils avaient fait en sorte que l’e-mail soit en violet, je le vérifierais – m’enverrais un e-mail et vérifierais qu’il est violet. D’ailleurs, la plupart du temps, ce n’était pas violet, car « oups », ils ont oublié une virgule dans le code HTML. Cela a incroyablement amélioré les progrès de l’entreprise à mesure que je continuais à vérifier. Cela a également incité les autres autour de moi à vérifier constamment. Dans l’ensemble, les humains sont des créatures qui aiment s’aligner sur les normes, et si la norme est de vérifier constamment qu’il n’y a pas de problèmes, alors tout le monde agit de cette façon, et il y a un énorme profit. En effet, lorsque tout le monde vérifie constamment, on obtient un produit parfait. J’applique ce test – acte de décès – dans tous les domaines de la vie, et dans la grande majorité des cas, je trouve que cela valait la peine d’investir du temps pour vérifier à nouveau.

Alors la prochaine fois qu’on vous dit qu’ils ont fait ce que vous avez demandé, vérifiez à nouveau. Il se peut qu’ils ne connaissent pas la loi de l’inspection « certification de mise à mort ».

La Quatrième Loi – « La Loi de l’Âne »

Nos points de vue doivent être flexibles

Parfois, quelqu’un commence à me parler et je murmure quelque chose comme « Quelle bêtise, ce n’est pas vrai, c’est des conneries. » C’est juste et sain de douter, mais souvent je me dis : « Donnez-lui une chance de vous convaincre, réinitialiser ce que tu penses un instant, c’est peut-être vrai ? »Dans un cas sur dix, ça me revient, et j’en suis convaincu, je vérifie par moi-même, c’est un énorme profit que j’aurais perdu, si j’avais été juste un âne. C’est ce qui m’est arrivé lorsque j’ai entendu une conférence sur « Pourquoi les légumes essaient-ils de vous tuer ? » J’ai fait des recherches et j’ai vu que c’était vrai, j’ai gagné comme un fou, je n’ai plus besoin de manger de légumes.

Seul un âne ne change pas d’avis. Sans la « loi de l’âne », il est impossible de penser librement. Essayez de changer votre opinion sur les choses au moins une fois par jour. Quand ils me disaient « Eh bien, tu as changé d’avis, qu’est-ce que c’est ? », ma réponse était toujours « Je ne suis pas sérieux, j’ai reçu plus de données et j’ai changé d’avis ».

Sans changer d’opinion, vous ne pouvez pas réaliser de profit, toutes vos opinions ne sont pas correctes comme elles le sont aujourd’hui, et sans changer d’opinion, vous ne pourrez pas les corriger. Nous apprenons constamment.

Activez la « Loi de l’Âne » et changez d’avis sur ce que vous pensez des gens, sur les combats qui étaient de votre faute et dont vous avez transféré la responsabilité sur l’autre. La loi dit : assumez la responsabilité de l’incident et changez d’avis parce que vous n’êtes pas sérieux.

Pour d’autres, la « loi de l’âne » n’est pas moins importante

Il est également très difficile pour les autres de changer d’avis, donc s’il y a quelque chose dans lequel tout le monde est né et est sûr de sa vérité, il sera très difficile de changer d’avis. Il faut du temps pour intérioriser et appliquer la loi de l’âne, car il est difficile pour nous d’admettre une « erreur » et peut-être de nous sentir stupides, mais cela vaut la peine d’essayer, et peut-être, juste peut-être, vous pourrez expliquer la « loi de l’âne » à les autres gens.

« Doute » – l’opinion n’est pas la vérité

Il n’existe pas dans la libre pensée de traiter « il a dit » comme notre vérité, ce n’est pas considéré comme une vérité, mais seulement comme une opinion. Même s’il s’agit de Maïmonide, d’Einstein ou de toute autre personne en chair et en os.

Je crois en moi et je doute du reste et je ne suis pas sérieux.

Les humains aiment la liberté et s’épanouissent dans la liberté, mais oublient de consacrer du temps à la liberté mentale parce qu’elle est tellement cachée ! Par conséquent, lorsque vous abordez un certain problème, partez de zéro hypothèse fausse ou infondée. C’est la seule façon de résoudre des problèmes compliqués, simplement – par la libre pensée. Lorsqu’on vous dit quelque chose, demandez-vous si le contraire est également vrai : ce n’est pas parce que tout le monde fait quelque chose que c’est vrai. Cela signifie simplement que tout le monde le fait.

Certains sont vrais et d’autres non

Maïmonide était un libre penseur issu des grands qui se sont levés pour le peuple juif. Il avait un esprit intrépide et utilisait la science et la logique pour exprimer son opinion sur d’innombrables choses.

Mais faites attention, ce ne sont que les opinions d’un juif très sage, elles ne constituent pas la Torah sinaïtique et elles ne nous lient pas en tant que personnes libres et libres penseurs. J’espère que vous doutez également de ce que j’écris ici et que vous le considérez comme mon opinion personnelle uniquement. Maïmonide a écrit : « Mais c’est un reproche à une femme qui sort toujours, tantôt dehors et tantôt dans les rues, et le mari doit empêcher sa femme de le faire et ne lui permettra de sortir qu’une fois par mois ou deux fois par mois selon les besoins. C’est bien sûr son opinion et en ce qui me concerne, c’est une opinion qui est évidemment incorrecte et immorale.

Maïmonide savait bien séparer le monde scientifique et le monde spirituel lorsqu’il les appelait l’acte de la Genèse et l’acte de la Merkabah. Cette séparation est étonnante et sépare en réalité ce qui n’est pas une opinion de ce qui en est une.

Il n’y a aucun être humain qui dit seulement des choses vraies. Habituellement, lorsque je lis un livre, je prends, au mieux, 10 % des idées et au pire, seulement 1 %. C’est aussi le cas des gens avec qui je parle, la plupart des choses ne sont pas vraies ou déformées. Par conséquent, ne rejetez pas une personne parce que vous avez entendu des choses qui ne sont pas vraies et, d’un autre côté, ne prenez pas tout ce que quelqu’un dit comme la vérité absolue. Ne soyez pas « sérieux » en disant que tout est vrai ou rien, généralement de petites parties sont vraies, chaque question doit être jugée selon ses mérites, mais il est important de donner du poids à la personne en face de nous.

Quelqu’un m’a dit que ChatGPT est souvent faux, c’est vrai, mais ses réponses sont quand même plus correctes que celles de la personne moyenne. Chaque réponse doit être jugée séparément avec les outils de la libre pensée.

Pour que vous puissiez bénéficier de la « loi dure », ne séparez pas l’opinion des faits, pensez par vous-même ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas et ne laissez pas quelqu’un profiter du fait que vous lui faites confiance et que vous le ferez immédiatement. acceptez ce qu’il dit. Pense pour toi même. Pensez librement.

Repenser tout

Le monde avance constamment en termes de technologie de manière à nous permettre de mieux comprendre la réalité, il est donc nécessaire de nous adapter au monde qui se renouvelle.

L’idée de repenser tourne essentiellement autour de la remise en question de nos croyances, normes et principes. Il s’agit d’un exercice intellectuel consistant à évaluer de manière critique nos hypothèses et nos perspectives, qui sont souvent profondément ancrées en nous au fil du temps, et à les remodeler en fonction de nouvelles idées, preuves ou perspectives.

Au cours de nos années de formation et d’éducation, nous héritons d’une certaine vision du monde de notre environnement, notamment de nos familles, de nos écoles, de nos communautés et de notre culture. Par exemple, certaines personnes peuvent grandir en croyant que le succès est linéaire et défini par la promotion, la richesse ou la reconnaissance. Cependant, en repensant l’approche, on peut remettre en question cette vision traditionnelle du succès et peut-être réaliser que le succès peut être mieux défini en termes personnels, comme trouver un emploi épanouissant, entretenir des relations saines ou apporter une contribution positive à la société.

Les avantages de repenser sont nombreux. Cela facilite la croissance personnelle et l’adaptabilité et nous aide à naviguer dans un monde en évolution rapide. En remettant en question nos croyances, nous devenons plus ouverts à différentes perspectives et idées, cultivant l’empathie et la compréhension dans nos relations. Sur le plan professionnel, repenser favorise l’innovation et la résolution de problèmes, et nous motive à trouver de nouvelles et meilleures façons de faire les choses.

La capacité de repenser nous protège également des pièges des biais cognitifs. Les biais cognitifs peuvent déformer notre perception de la réalité, obscurcir notre jugement et notre prise de décision. Par exemple, le biais de confirmation nous amène à préférer les informations qui confirment nos croyances existantes tout en ignorant les preuves contradictoires. Si nous pensons que notre ville natale est le meilleur endroit où vivre, nous pouvons nous concentrer sur ses aspects positifs tout en ignorant ses défauts. Repenser nous encourage à examiner ces préjugés de manière critique et à adopter une vision plus équilibrée et éclairée.

Prends seulement ça

Et si vous ne retenez rien de là, prenez au moins cette loi qui est l’essence de la libre pensée – nous avons grandi selon des modèles et des lois implantés en nous par nos parents ou sommes issus de l’environnement dans lequel nous vivions sans lui accorder une quelconque attention. Pensée – qu’elle soit vraie ou non – vérifiez à nouveau chacune de vos opinions ou hypothèses.

La Cinquième Loi – « La Loi du Faucon »

Ce que j’ai vu est un bon début de profit

C’est la loi la plus critique de toute libre pensée.

La plupart des belles choses que j’ai apprises, je les ai simplement vues. En 1998, j’ai vu sur mon ordinateur une publicité pour un casino en ligne, qui porte aujourd’hui le numéro 888, et j’ai immédiatement été intrigué par la manière dont un casino propose des services sur Internet.

Croyez ce que vous voyez et utilisez-le à des fins lucratives !

Ce que nous avons vu, entendu ou ressenti ne peut nous être enlevé. Tout ce que vous voyez, entendez, ressentez, sentez sur la base de l’observation est la vérité en ce qui vous concerne.

C’est votre monde et c’est le vôtre, vous avez la liberté de penser.

j’ai vu une méthode

J’ai récemment vécu avec ma famille pendant un an dans la Silicon Valley afin que les enfants puissent apprendre l’anglais et la culture américaine. Quand j’avais 10 ans, j’ai vécu deux ans avec mes parents dans la Silicon Valley. Cette expérience m’a donné un avantage fou en affaires et je voulais la même chose pour mes enfants. Cette fois, en tant qu’adulte, j’ai vu le sérieux des Américains pour les affaires, l’avantage de la taille, de la culture, des manières, de l’immigration et de la gouvernance qui soutiennent la préservation du capital, et j’ai alors compris pour la première fois pourquoi les actions des sociétés américaines ont une prime. sur les entreprises du reste du monde. J’ai toujours pensé que les prix des sociétés américaines étaient élevés sans raison. Cette fois, lorsque j’ai activé la « Loi Hawk » et que j’ai vraiment vu les États-Unis de près, j’ai déchiffré l’affaire. En effet, quand on regarde les rendements des marchés boursiers, les États-Unis occupent la première place mondiale. Et comment puis-je en tirer profit ? Lorsque je fixe le prix des entreprises américaines, je leur accorde une prime. Une tarification correcte est la base du profit en bourse.

Vous pouvez lire ici comment profiter de la méthode américaine en Israël en combinaison avec la « loi Parrot ».

Bien plus important que les études

La plupart du temps, il n’existe pas de recherche établie et il est plus facile de la baser sur ce que nous voyons ou ressentons. Par exemple, vous voyez que les Éthiopiens ne sont pas en surpoids et vivent de teff et que les Américains sont extrêmement en surpoids et vivent de blé. Aucune recherche n’est nécessaire ici, on peut directement conclure avec plus de croisements qu’il y a quelque chose de très mauvais dans le blé par rapport au teff.

Souvent, je rencontre des réponses « mais il n’y a pas de recherche », c’est vrai, même Thomas Edison n’a pas eu de recherche qui « devrait inventer l’électricité ».

Darwin a fait carrière grâce à cette loi

Dans les années 1830, Charles Darwin voyageait à bord du HMS Beagle en tant que naturaliste. Son voyage l’a emmené dans de nombreux environnements divers, y compris les îles Galapagos, uniques en leur genre. Il y observa des espèces apparentées mais distinctes, telles que des tortues et des pinsons, chacune adaptée à son île particulière. Intrigué par les variations, il en a appris davantage sur les différentes espèces et leur environnement domestique. Ces observations l’ont amené à proposer la théorie de la sélection naturelle, qui propose que les espèces évoluent au fil des générations grâce à des adaptations bénéfiques à la survie. Ainsi, les grandes capacités d’observation de Darwin ont joué un rôle central dans sa compréhension de l’évolution.

Darwin était l’un des plus grands libres penseurs de tous les temps.

Fais-toi confiance, même si tu es fou

Lorsque vous êtes aux aguets comme le faucon, faites-vous confiance.

C’est la loi la plus importante de la libre pensée. Ce sont vos sens qui devraient vous apporter des indices pour la prochaine chasse. Le sens de la vue est le plus critique, et ce n’est pas seulement une grande partie de notre cerveau qui est occupée à déchiffrer ce que nous voyons. La beauté de l’observation est qu’elle vous est généralement propre.

Que voyez-vous avec vos yeux ? C’est là que commence la solution. Avez-vous une expérience personnelle de la question ou du problème ? Si vous n’êtes pas fou, on peut supposer que c’est la chose la plus sûre pour vous, utilisez ce que vous voyez, entendez, etc.

L’attention est un trait du faucon

Le faucon est connu pour sa capacité à se concentrer, il concentre l’attention en un seul endroit et ne s’étale pas. C’est une fonctionnalité qu’il nous est conseillé d’adopter. L’esprit humain est construit de manière à pouvoir se concentrer sur une chose à un moment donné, et lorsque nous passons d’une chose à une autre, il faut du temps pour y revenir. Le monde moderne regorge de distractions et de tentations, mais les grands gagnants sont ceux qui savent se concentrer. La concentration et la concentration conviennent à une personne par nature. Dans la nature d’où nous venons, il n’y avait pas mille distractions, messages et vidéos. Notre attention était souvent concentrée sur un seul endroit, une seule chose. Cela a un effet énorme et bénéfique sur nos vies, le cerveau nous récompense lorsque nous accordons une attention concentrée et sommes occupés dans le présent. L’attention est en fait une forme d’amour.

pour tout voir d’en haut

La loi de « Hawk » ne consiste pas seulement à voir et à croire en nous-mêmes, mais c’est aussi une vue d’en haut qui nous aide à voir la réalité de manière plus objective, et pas seulement sous notre angle. Je le fais déjà naturellement, mais je dois le pratiquer.

Un ami qui travaillait avec moi a été licencié et je ne l’ai pas défendu en le licenciant. Nous nous sommes disputés à ce sujet et il ne m’a pas parlé pendant plusieurs années. Un jour, j’ai pensé au combat avec lui d’en haut et j’ai réalisé que j’avais changé mon comportement de « le protéger » à « un manque de protection ». Je l’ai immédiatement appelé « la règle des 24 secondes » et lui ai demandé pardon. Nous sommes à nouveau amis aujourd’hui.

C’est un exemple concret sur le plan personnel, mais la vue d’ensemble est importante dans tout ce que vous faites. Nous avons la capacité de tout imaginer dans notre tête et comme « d’en haut ». Essayez-le aussi bien dans les affaires que dans les choses que vous planifiez, pour avoir un aperçu des choses dans votre tête, et ainsi déchiffrer et obtenir des informations intéressantes.

pourquoi diable

Quand quelqu’un dit quelque chose, essayez de comprendre avec quelle envie il le dit, où il en a entendu parler et ce qui le motive à le dire, bref cherchez toujours une raison et « élevez » un niveau pour regarder les choses d’en haut.

Dans une conversation ou un débat, il est important d’aller à la véritable racine des arguments de l’autre partie. Nous nous sommes constamment entraînés à vérifier la raison des choses, la plupart des choses qui arrivent ont une raison. Alors quand tu demandes pourquoi ? Entraînez-vous à comprendre la raison des choses. Tout n’a pas une raison, vous devez donc y faire attention. Parfois, le résultat est aléatoire ou insoluble et parfois, vous ne devriez pas vous attarder là-bas, mais continuer à avancer.

Mais rappelez-vous qu’il y a des choses dont nous trouverons la cause, d’autres que nous ne trouverons pas, et d’autres que nous trouverons après avoir déjà oublié que nous cherchions.

Être situé sur une « montagne » donne un avantage

Dans chaque placement, nous recherchons un avantage. Lorsque vous étudiez le calcul à un niveau élevé, vous obtenez un avantage mental sur les autres. Tout est relatif dans la vie.

Afin de ne pas travailler dur, notre emplacement est critique, en temps de guerre, l’emplacement dans des zones contrôlées est critique, de même dans la vie. Pensez-y de cette façon, il est beaucoup plus facile de lancer des pierres depuis la montagne, vous voyez mieux et il est plus facile pour la pierre de voler loin, placez-vous sur une montagne.

Un chanteur moyen gagne 1 000 NIS, un développeur de logiciels moyen gagne 30 000 NIS. Afin de bien se positionner en termes de salaire mensuel, cela vaut la peine de se tenir sur une montagne et d’apprendre le développement de logiciels. Ceci est juste un exemple d’emplacement.

s’installer et gagner dans les « relations »

Une fois que nous sommes parvenus à la conclusion qu’il y a un énorme profit, peut-être le plus grand de tous, dans nos relations avec les amis, les parents, les enfants, les conjoints, les proches, les collègues, etc., il est important de trouver le moyen le plus simple de préserver et les développer.

Lorsque vous réfléchissez à une solution issue de la libre pensée, c’est-à-dire « le moindre effort pour moi pour le plus grand profit », vous arrivez à la conclusion que vous avez besoin de les fermer. C’est facile pour les collègues car on les voit toujours au bureau, il est donc important d’être au bureau.

Avec des amis, c’est plus facile quand on habite à proximité, et en effet on voit que les enfants s’amusent le plus lorsqu’ils habitent à proximité de leurs amis. Aux États-Unis, que je loue tant, ils n’ont pas compris cela, et en effet, les amitiés semblent bien moins profondes que celles des Israéliens qui vivent les uns à côté des autres et où il n’y a pas besoin de transport.

sur les parents et les enfants

Même les parents qui veulent profiter (« gagner ») du bonheur de leurs enfants lorsqu’ils seront grands, le meilleur moyen est simplement de vivre juste à côté d’eux. C’est comme ça qu’ils vivaient. En fait, l’invention de la voiture ne nous a pas aidé, elle a simplement éloigné tout le monde. Selon la « Loi du Lion », nos amis et nous voulons simplement nous reposer et ne pas travailler dur. C’est pourquoi l’importance de vivre près les uns des autres est essentielle pour une bonne vie. Parfois, même 5 minutes en voiture, c’est trop.

Quand un ours a couru après nous

Lorsqu’un ours court après vous et votre ami, il vous suffit de courir plus vite que l’ami. Vous n’êtes pas obligé de courir plus vite que l’ours. Votre emplacement est ce qui compte.

La loi dit : réfléchissez toujours à votre position selon les meilleures cotes pour gagner. Positionnez « l’échiquier » qu’est votre vie, de manière à avoir de bonnes chances de gagner, votre position dans la vie est la chose la plus importante pour que vous puissiez profiter de la chance qui arrive parfois. Ce n’est qu’avec un travail minutieux et de la sagesse que l’on devient chanceux.

investir des efforts dans ce qui convient à mon caractère

Vous n’avez pas besoin de faire d’efforts pour choisir où passer du temps, et c’est le grand secret de « l’emplacement ».

Je suis de nature impatiente et je veux que tout se passe maintenant. Dans les investissements et au poker, c’est un inconvénient car les deux nécessitent beaucoup de patience. Je suis au courant de ça. Par conséquent, les deux ne sont pour moi qu’un passe-temps et non une profession. D’un autre côté, l’impatience est vraiment bonne pour les entreprises où les choses sont fabriquées car cela me fait pousser tout le monde avec mon impatience.

Faites des choses qui correspondent à votre caractère et vous donnent un avantage.

Placement dans le choix d’un métier

Lors du choix d’un métier, par exemple, les statistiques sont très importantes, par exemple si les métiers de la finance rapportent en moyenne 20 000 NIS par mois et les métiers du design rapportent 4 000 NIS par mois, lorsque vous choisissez d’étudier ou de travailler dans un métier de la finance. , vous êtes déjà à un meilleur point de départ de 20 000 NIS. Si en moyenne quelqu’un qui crée une entreprise gagne un million de shekels par mois, c’est encore mieux. La loi s’applique à tout dans la vie, c’est un exemple d’argent, mais elle peut s’appliquer à la santé, au choix d’un partenaire ou au sport.

Et sur la question de savoir comment maximiser les chances de gagner de l’argent ? Construisez un plan qui comprendra autant de bons pourcentages que possible.

Même dans la nourriture, tu peux « s’installer »

Même en nutrition, une bonne base statistique signifie être du bon côté du pari alimentaire, lisez-le dans nutrition gratuite .

Un enfant qui mange des aliments adaptés aux humains a un avantage sur les autres, il lui sera plus facile de réfléchir, plus facile de faire du sport et bref il aura un avantage et une bonne position sur les autres.

La Sixième Loi – « La Loi du Lion »

L’adoption est un petit effort

Le lion veut se reposer, ne pas travailler dur et être à l’aise allongé à l’ombre. Il en va de même pour les humains, animés par le désir d’un minimum d’effort et de confort.

Il n’y a personne qui ne veuille rester dans l’ombre et que tout le monde travaille pour lui. Il y en a un qui ne l’admettra pas. Oui, les gens veulent travailler dans un travail facile, dans une paresse agréable.

Notre pensée est aussi paresseuse

Comme nous, notre pensée veut aussi un minimum d’effort pour un maximum de profit, le problème c’est quand elle veut que vous le laissiez faire.

Notre esprit ne veut pas travailler dur, c’est pourquoi nous avons des cadres dans notre tête qui sont des idées complètes. Nous n’avons pas besoin de réfléchir à chaque fois à l’idée derrière quelque chose, la pensée fait ressortir l’idée appropriée ou la réponse appropriée. C’était très approprié dans la savane africaine, car si un zèbre veut nous frapper, nous n’avons pas beaucoup de temps pour réfléchir, il faut élaborer un plan d’action immédiat. Dans le monde moderne, cette pensée paresseuse nous entraîne dans divers problèmes et préjugés mentaux. Par exemple, nous extrayons les réponses sans les vérifier à nouveau, même s’il existe de nouveaux faits. Nous gardons jalousement nos opinions, notre pensée est aussi paresseuse que nous. Le gros avantage est que la prochaine fois que vous sortirez une réponse ou une opinion, essayez de la repenser et criez à votre cerveau « Arrêtez d’être si paresseux ! »

Vous gagnerez à réaliser que tout le monde agit comme un lion, pas seulement vous.

Il est correct de toujours penser en termes d’effort minimal pour le plus grand profit. Par exemple, j’ai réalisé que je préférais toujours une assiette en plastique à la maison, et maintenant que j’étais au milieu de cette section, j’ai aussi compris pourquoi. Une assiette en plastique est légère et je n’ai aucune envie d’une assiette en verre lourde. Il n’y a ici aucune sophistication, seulement une assimilation de l’essence du droit. Facile à travailler avec un maximum de confort.

Cette « loi de l’effort » rejoint la formule du livre « gros profit avec peu d’effort » car c’est ce qui m’a motivé toutes ces années, sans doute un peu plus que d’autres.

Maintenant, prenez cette loi et profitez-en dans les affaires, au niveau personnel ainsi qu’au niveau de l’État, en partant du principe que les gens veulent du réconfort avec peu d’effort. Combinez la loi de « l’effort » avec les habitudes de la loi de la « méthode » et vous obtenez une bombe à neutrons. Par exemple, je mets toujours un livre à côté de mon bureau pour pouvoir commencer facilement à lire.

Avec Tesla et Google, ils font moins d’efforts

La Tesla nous met à l’aise car nous n’avons pas besoin d’aller dans une station-service pour faire le plein ; Amazon nous met à l’aise car nous n’avons pas besoin d’aller dans les magasins ; Netflix nous met à l’aise car tout nous est proposé sans feuilleter les chaînes. Un rapide examen des entreprises qui réussissent montre qu’elles nous apportent simplement du confort et moins d’efforts que les entreprises qui les ont précédées. Ce livre doit aussi vous mettre à l’aise, vous épargner mes efforts et préparer des règles, c’est ça le confort !

Google nous permet un effort minimal pour rechercher et accéder aux informations. Cette méthode a conquis le monde car elle est incroyablement pratique.

Je prends ce qui est près de moi

Si vous voulez que les enfants mangent une pomme, placez-la simplement là où ils sont la plupart du temps. Vous voulez lire un livre, placez-le à côté de votre lit ou là où vous êtes assis. Puisse l’habitude commencer sans effort.

Les humains, comme toutes les créatures, sont généralement programmés pour rechercher l’efficacité et éviter les efforts inutiles – une loi parfois appelée « loi du moindre effort ». Cette tendance s’est apparemment développée comme un mécanisme de survie : dans des environnements où les ressources (comme la nourriture) étaient rares, nos ancêtres devaient satisfaire leurs besoins en dépensant le moins d’énergie possible. De cette façon, ils peuvent économiser de l’énergie pour des fonctions critiques telles que maintenir la température corporelle ou aider le corps à guérir des blessures.

Le monde moderne veut se reposer

Dans le monde moderne, cette loi se traduit par une préférence pour les solutions qui rendent notre vie plus facile ou plus efficace. Nous apprécions les technologies, les services et les produits qui nous font gagner du temps et des efforts, car ils nous permettent de nous concentrer sur d’autres choses qui sont importantes pour nous, comme passer du temps avec nos proches ou poursuivre des passe-temps.

La particularité du lion que vous emporterez avec vous

Le lion dépend principalement de lui-même, personne, sauf l’homme, ne peut le chasser. Il est responsable de son destin dans ses actes. Nous sommes donc également responsables de nous-mêmes. Bien sûr, cela nécessite un équilibre car il est agréable de dépendre des autres, mais pour les choses les plus importantes, vous devez dépendre de vous-même et non de la pitié des autres. Il faut travailler pour y arriver.

La septième loi – « La loi du perroquet »

Ne vous contentez pas de copier, il vaut mieux améliorer

Il y a peu d’efforts et d’énormes profits à copier les réussis, les beaux, les survivants.

Copier et améliorer les idées et les choses existantes qui ont réussi est dans la plupart des cas préférable à réinventer la roue. Pensez que vous voulez construire une maison, bien sûr, il est plus sage d’aller dans les maisons qui vous plaisent et de copier les bons éléments.

Bien sûr, il faut identifier qui réussit dans le domaine et qui réussit moins. Tenez-vous en à ceux qui réussissent comme de la colle et étudiez exactement ce qui fait leur succès. C’est ainsi que j’ai procédé chez Plus500 et dans toutes les entreprises dans lesquelles j’ai travaillé.

Le perroquet est connu pour imiter les autres. Nous bénéficierons également de l’imitation, mais pas en imitant quelqu’un qui ne réussit pas, mais nous copierons ceux qui réussissent et les améliorerons.

Lorsque vous prenez quelque chose et que vous l’améliorez, il vous appartient à partir de ce moment-là et le profit vous revient. Pensez que vous avez copié la société de vente de chaussures la plus prospère, la façon dont elle présente les chaussures, cela peut vous faire économiser des années d’expérience.

Le plus important est ce qu’il ne faut pas copier

Un élément essentiel de la « loi des perroquets » est de savoir ce qu’il ne faut pas copier. Peut-être même plus important que « oui à copier ». Et parfois, il est important d’enquêter sur les « échecs ».

Par exemple, si vous rencontrez quelqu’un qui est « en faillite », vous découvrirez ce qui l’a poussé à se retrouver dans cette situation. Souvent, c’est à cause d’un partenaire ou simplement de ce à quoi il ne s’attendait pas ou de son arrogance. Je m’intéresse aussi toujours à ceux qui n’ont pas réussi, et à ceux qui ont réussi – ce qui n’a pas réussi chez eux. C’est-à-dire que la « loi du perroquet » est double – il y a un profit fou à copier ce qui échoue, cela permet d’économiser du temps et du travail. D’un point de vue probabiliste, cela fonctionne, c’est légal et bien plus intelligent que d’inventer quelque chose de nouveau.

C’est exactement ainsi que nous avons construit Plus500, nous avons vu un bon modèle commercial dans une entreprise à Londres, nous en avons construit un similaire et l’avons amélioré. De tous horizons, c’est un outil essentiel, quand vous voyez quelqu’un réussir, cela vaut la peine de le comprendre. comment ils l’ont fait. Lorsque vous voyez un service réussi, cela vaut la peine de le copier et de l’améliorer pour une nouvelle entreprise. Les chances de succès augmentent à mesure que vous pratiquez et vous améliorez.

« Evolution » copie et améliore

L’évolution fonctionne également de la même manière. Elle a créé l’homme à partir de ses cendres. Les créatures copiées, celles copiées et améliorées survivent, les autres disparaissent. C’est ainsi que fonctionne la nature. S’il existe un trait qui cause la mort, il ne sera généralement pas transmis à la génération suivante.

La Huitième Loi – « La Loi Spirale »

Il n’est pas possible d’obtenir du premier coup le produit, le service ou la capacité personnelle que vous souhaitez. Cela ne fonctionne tout simplement pas de cette façon. Dans la loi spirale, nous imitons l’évolution avec des changements lents et continus.

Essayez, obtenez des commentaires, améliorez-vous, réessayez, etc. Les processus dans notre cerveau fonctionnent exactement ainsi. C’est ainsi, par exemple, qu’on apprend à marcher.

Cette loi est très importante et je développerai son nom dans le paragraphe suivant.

Des noms qui expliquent la loi

« Itérativement » – de l’intention de faire quelque chose de manière répétée avec l’intention de réaliser une amélioration ou un progrès.

« En progrès cyclique » – fait référence à un processus continu dans lequel chaque cycle s’appuie sur le précédent, semblable aux cercles en expansion d’une spirale.

« Dans une boucle progressive » – ce terme peut être utilisé pour suggérer un processus qui revient sans cesse à son point de départ, mais à chaque fois à un niveau plus avancé.

« Dans un cycle progressif » – cette expression suggère que chaque cycle ou cycle ajoute progressivement à ce qui a été réalisé auparavant.

« En escalade progressive » – cette expression peut désigner un processus dans lequel chaque étape ou cycle amène les choses à un niveau ou une intensité plus élevée, semblable au rayon croissant d’une spirale.

« Dans un cercle en expansion » – cela indique que chaque « cercle » ou cycle du processus est plus grand ou plus avancé que le précédent, semblable aux cercles croissants dans une spirale.

J’ai toujours utilisé une spirale

Dans tout ce que je faisais, j’utilisais toujours cet outil important. Il résout deux difficultés liées au démarrage d’un nouveau projet : premièrement, il vous entraîne, vous et l’équipe, dans le projet parce qu’il y a quelque chose de tangible ; Et le deuxième, cela démarre le cycle le plus important de rétroaction, de construction, de rétroaction, de construction qui est un processus qui simule l’évolution elle-même.

Google a également commencé avec une petite ligne de code.

Commencez la tâche avec quelque chose de petit qui peut vous impressionner, quelque chose qui vous passionnera et vous empêchera de vous désengager de la tâche.

Fixez-vous pour objectif de toujours terminer les tâches, grandes ou petites, en au moins un tour de spirale. Se fixer une tâche et l’accomplir partiellement, c’est un peu comme se mentir. Les petites tâches sont essentielles car grâce à elles, nous nous habituons à terminer et à apprécier la finition. Tâches que vous avez reçues et que vous avez dit que vous feriez – faites-les. Ne mentez pas aux autres ni à vous-même, car cela a un impact énorme sur l’apparence de votre vie. Vous pouvez le pratiquer dans les tâches quotidiennes que vous notez vous-même – assurez-vous simplement qu’elles sont toutes terminées.

Attention, perdre des gens aura généralement une excuse pour ne pas le faire. Rendez-vous service, soyez un gagnant, pas un perdant.

Faites le premier pas dans la spirale

« La pagaie pour toucher » ou « le premier pas » est essentiel dans la loi de la spirale. Il est plus difficile pour nous d’arrêter quelque chose que de le démarrer. Il y a donc un grand avantage à démarrer quelque chose, même s’il s’agit d’un petit pas. Autrement dit, dans n’importe lequel de nos objectifs, commencer à comprendre ce qui nous attend en prenant une première action qui nous donnera plus d’informations ou nous permettra de comprendre le chemin, et parfois en suivant les informations supplémentaires de l’expérience, nous déciderons simplement abandonner. Si je voulais savoir si la psychologie pouvait me convenir en tant que métier, je ferais un « premier pas » ou « chercherais le contact » en lisant un livre écrit par un psychologue célèbre. Cela m’aidera à mieux comprendre le sujet et aussi à comprendre s’il me convient.

La recherche du contact, selon la définition de Tsahal, s’effectue lorsqu’une force préparée au combat, en embuscade ou en mouvement, détecte un ennemi, réduit sa portée et l’attaque. En fin de compte, je suis dans une situation où je peux regarder, voir ou entendre l’ennemi et je dois ensuite m’occuper de lui.

Dans l’armée israélienne, cela revêt une grande importance dans la guerre contre les terroristes et les terroristes. Je peux comprendre la base de cela et l’avantage que ce principe donne est que si l’ennemi sait que vous allez l’attaquer, il passera en mode évasion. L’ennemi comprend que le soldat israélien est déterminé jusqu’au dernier moment.

Émettre avec « La première étape »

J’ai fait la promotion de l’introduction en bourse de Plus500 avec « The First Step ». J’ai envoyé un comptable talentueux mais inexpérimenté faire du porte-à-porte à Londres, pour « ramer au contact ». La première et la deuxième banque nous ont rejetés, mais grâce à elles, nous avons atteint d’autres banques. Finalement, nous avons réussi parce que nous avons poussé au contact, même si nous manquions d’expérience. Pour tout problème ou besoin, cela vaut la peine de nous contacter.

Il y a eu un argument selon lequel cela ne vaut pas la peine de gagner de la fausse monnaie dans une application de trading. Au lieu de contourner le problème, nous avons simplement défini deux groupes et examiné lequel d’entre eux l’entreprise réalise le plus de bénéfices – lorsqu’il n’y a aucune option ou lorsqu’il existe une option pour l’argent virtuel. Nous avons reçu une réponse claire selon laquelle il existe également un avantage financier à offrir une option pour l’argent virtuel. Nous avons résolu le problème.

La Neuvième Loi – « La Loi de la Fourmi »

Ce que vous lisez ici est ma tentative de créer une « méthode » à partir de la façon dont je l’ai fait. Une méthode qui peut-être que si vous l’utilisez avec la loi du « perroquet », il sera ici du tout content.

Une fourmi n’est pas une créature intelligente, mais à l’aide d’une méthode, elle produit des choses intelligentes. On sait qu’une fourmi possède un système hautement organisé et systématique pour divers aspects de sa vie. Les fourmis profitent follement de la méthode, et j’espère que vous aussi.

Cherchez la méthode pour tout

Parfois, l’ordre et l’organisation seuls aident à résoudre des problèmes complexes. Le succès des États-Unis repose sur cela. L’ordre commence aux USA au pouvoir, trois autorités dans une belle séparation.

Pour penser et planifier, nous avons besoin d’ordre et d’organisation. C’est l’essence même des couples homosexuels : planifier leurs actions. Pour planifier, nous devons savoir quoi organiser et quoi organiser. Apprenez à simplifier et à organiser tout le temps, sinon les choses deviennent compliquées et compliquées.

Mettez d’abord un ordre esthétique autour de vous et dans votre maison, puis mettez de l’ordre dans toutes vos tâches. On ne peut pas faire de grandes choses sans ordre.

Sans un investissement énergétique, les choses n’arriveront pas et deviendront compliquées. Et si nous ne les simplifions pas, ils s’impliqueront.

Même dans les petites choses – une méthode que j’ai établie concernant le lavage des verres à la maison, nous avons écrit des noms sur les verres et défini que chacun est uniquement responsable de son propre verre, seulement il l’utilise et il le lave également. Avant cela, les enfants prenaient 30 tasses par jour. Aujourd’hui 0. Ceci est un exemple de gros profit (on ne lave pas 30 verres par jour) avec peu d’effort (j’ai écrit une fois les noms sur les verres).

Pendant mes études au Technion, j’ai également fait une méthode issue des études. Avant chaque test – trois jours d’étude, de 7 heures du matin à 16 heures de l’après-midi, et commencez toujours par résoudre les tests précédents. C’est une méthode qui a fonctionné parce que je n’ai pas eu à poser trop de questions. Bien sûr, il faut parfois des exceptions.

Les mêmes méthodes que j’ai appliquées chez Plus500, mais mises à niveau – nous avons fait appel à des personnes pour créer des méthodes. Nous nous sommes assurés que chaque action avait une méthode.

Organiser

L’ordre aide le renseignement à fonctionner correctement car l’information est facilement accessible.

En tant que particulier, pour que nos tâches soient organisées, et oui, même si vous êtes une entreprise, il est toujours payant d’embaucher des personnes pour organiser les chiffres et autres choses.

Ce n’est pas seulement que les pays les plus riches du monde sont aussi les plus ordonnés du monde : les pays nordiques, le Canada et les États-Unis. Il en va de même pour les entreprises et les armées. L’ordre donne de la force.

L’un des sous-outils de l’ordre est l’habitude, l’outil le plus critique. Les habitudes forgent le caractère et changent qui vous êtes petit à petit, quand vous faites plusieurs fois la même chose, c’est une méthode.

Une habitude est une méthode

Les habitudes régulières sont le seul moyen d’avancer par petits pas. La seule façon de réussir est d’avancer par petits pas. Par conséquent, comme dans la question psychométrique, la seule façon de réussir est d’adopter des habitudes régulières. Autrement dit, les habitudes régulières sont le seul moyen d’améliorer l’indice de prospérité dans votre vie que j’appelle le succès.

Une habitude consiste essentiellement à répéter quelque chose plusieurs fois et quand c’est quelque chose qui contribue à votre profit, c’est vraiment bien.

La méthode consiste à traiter le problème

Traiter le problème est bien plus important que traiter le symptôme. Même dans la vie personnelle lorsque votre enfant ne vide pas son assiette, mais aussi dans les affaires. La plupart du temps, nous traitons le symptôme parce que le problème est caché.

Quand on fait plusieurs fois la même chose, c’est une méthode. Le problème est le problème, pas le symptôme.

Jeff Bezos, qui a bâti l’entreprise qui a changé la façon dont les gens font leurs achats, a prononcé cette phrase puissante : « Vous ne résolvez pas le symptôme, vous résolvez le problème qui a provoqué le symptôme – et c’est le secret du succès d’Amazon au cours des 20 dernières années.  » ( 12:3 3 sur ce YouTube ). Plus tard dans la vidéo, à la minute 29 : 30, Bezos explique pourquoi vous devriez voyager dans l’espace et apporter des minéraux. Eh bien, lui non plus n’a pas raison en tout, et il faut toujours douter. En exerçant la libre pensée, nous réalisons qu’il vaut mieux protéger notre planète que de chercher des minéraux sur d’autres planètes. Une erreur que fait également Elon Musk avec la vision de space X. La plupart du temps, nous n’avons pas du tout conscience qu’une méthode se cache derrière nos actions.

Recherchez la bonne méthode sur le long terme et non une solution temporaire.

Cette méthode n’est pas de l’intelligence

La fourmi est une créature assez stupide, mais grâce à l’utilisation de méthodes pour gérer toutes les fourmis, elles deviennent un mécanisme très intelligent.

Souvent, les gens confondent méthode et intelligence. Einstein a trouvé une façon unique de penser grâce à des expériences de pensée. Il a soutenu que la méthode est tout aussi importante que l’intelligence générale. Dans les entreprises et les sociétés, on peut constater que même une méthode inventée il y a de nombreuses années peut faire prospérer l’entreprise pendant des années. Dans tout ce que vous faites, il y a une méthode cachée qui est la raison pour laquelle vous le faites. La question est : est-ce la bonne méthode ? Une méthode vaut mieux que deviner et elle augmente les chances de réaliser la bonne action au lieu de compter sur la chance.

Lorsque vous cherchez une solution à un désordre à la maison, vous devez d’abord comprendre pourquoi il y a du désordre au lieu de chercher qui va le réparer.

Exemples de méthodes et non de talent inné : la façon dont Messi dribble le ballon, la façon de gouverner en Israël, la façon dont vous saluez quelqu’un que vous rencontrez, la façon dont vous réfléchissez aux problèmes, la façon de penser librement est en fait une façon de penser.

Chanter magnifiquement est une méthode et non des gènes, tout le monde peut chanter avec une formation en utilisant la bonne méthode.

Un exemple de la plus grande méthode au monde

Les États-Unis constituent aujourd’hui l’empire le plus puissant du monde. La grandeur des États-Unis réside dans le système de vie aux États-Unis, le système de gouvernement aux États-Unis a permis aux États-Unis de prospérer au fil des années. Les États-Unis ne comptent pas les gens les plus intelligents ou les plus formidables, mais le système américain permet aux gens de travailler correctement et intelligemment et c’est le bien commun.

Aux États-Unis, tout est développé selon une méthode qui se répète encore et encore, cela fait partie de leur grandeur.